Musée du Père Noël Accueil
Présentation
Galerie photos 1
Galerie photos 2
Vidéos
Expositions temporaires
Livre
Emissions télévisées
Les ancêtres du Père Noël
Contact
Liens
Mentions légales

L'arbre généalogique du Père Noël remonte aux origines de l'humanité, aux premières offrandes adressées aux Dieux pour se concilier leur protection et leur aide. Puis vinrent les Dieux donateurs de la mythologie païenne, les Saints Chrétiens et les personnages magiques des croyances populaires. Bref, un arbre généalogique immense, beaucoup plus grand que celui des plus grands Rois et Empereurs

Arbre généalogique établi par Jean-Claude BAUDOT d'après l'ouvrage de Catherine LEPAGNOL "Biographies du Père Noël", illustration de Jean-Michel SAGNOLS.

1986 - 30 x 40 cm.

************************************************

SES ANCETRES :

On retrouve les principaux donateurs ancêtres du Père Noël

*dans LA MYTHOLOGIE PAIENNE, avec les dieux Odin (Scandinavie) , Mikoula (Russie), Bel et son fils Gargan (chez les celtes) et Strénia (Rome/Italie fêtée pendant les saturnales) . Ces dieux étaient célébrés vers la fin décembre, au moment du solstice d'hiver afin de fêter la renaissance du jour, période qui deviendra par la suite : Noël.

*dans LE FOLKLORE des différents pays au travers des PERSONNAGES MAGIQUES DES CROYANCES POPULAIRES tels que la Befana (Italie), le Bonhomme Hiver ou Père Janvier (France), Tante Arie (France), le Jultomte (suède), Frau Holle (Allemagne) et Babouchka (Russie).

 

*et dans LE MONDE CHRETIEN au travers des Rois Mages, l'enfant Jesus, les Anges, Sainte Lucie et l'évêque Saint Nicolas.  C'est ce dernier, qui, sans conteste, est le plus important des ancêtres du Père Noël.

 

SA NAISSANCE OFFICIELLE AUX USA, LE 24 DECEMBRE 1822 :

Au moyen âge, St Nicolas (Sint Niklaas) gâtait les enfants sages Hollandais, le jour de sa fête, le 6 décembre. Embarquant avec les premiers émigrants vers le nouveau monde, il devint, en Amérique, Santa Claus. (contraction de Sint Niklass). 

En effet, le 24 décembre 1822, le pasteur New-Yorkais CLEMENT CLARKE MOORE  écrit un poème pour ses enfants qu’il intitule «A VISIT OF ST NICHOLAS» et mieux connu sous le nom de «THE NIGHT BEFORE CHRISTMAS». Il fait basculer la date de visite de St Nicolas du 6 au 24 décembre et décrit ce dernier comme un vieux lutin rondouillard et jovial, qui se déplace grâce à un traineau tiré par 8 rennes volants et qui passe par les cheminées des maisons pour distribuer ses cadeaux.

Ce poème paraîtra l’année suivante (en décembre 1823) dans une gazette de New York et obtiendra un large succès. La population non croyante de l’époque va alors s’emparer de ce personnage pour en faire «son» personnage laïc de Noël.

Et c’est ce personnage laïc qui revient en Europe en passant par la Hollande et sera rebaptisé «PERE NOEL», en France.

SES PREMIERES REPRESENTATIONS MODERNES 

Vers 1860, un célèbre caricaturiste Américain nommé THOMAS NAST fait les premières représentations modernes du Père Noël, directement inspirées du poème de Clement Clarke Moore. Il le popularise en tunique rouge, bottes noires et portant un baluchon. En 1885, il invente la maison du Père Noël au pôle nord dans une illustration représentant 2 enfants repérant sur une carte le trajet depuis le pôle. 

UNE INTERPRETATION CONCERNANT SA TENUE ROUGE : 

St Nicolas était en évêque et portait donc une tunique violette. Au dessus de l'évêque, il y a le cardinal. Le Père Noël porterait donc du rouge pour se trouver hiérarchiquement au dessus de St Nicolas. C’est, en quelque sorte, une façon de le détrôner.

Les ancêtres du Père Noël
© 2014